BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


vendredi 30 mai 2014

Avec de vieux volets

Vous changez vos vieux volets et vous ne savez qu'en faire ?
Voivi quelques idées
Il ne vous reste plus qu'à trouver leur utilité....


En tête de lit


Dans le jardin pour vous cacher des voisins


Dans le jardin, pour accrocher vos pots de fleurs

Vinaigre aux pétales de fleurs

Les vinaigres aux fleurs, plus encore que les vinaigres aux fruits ou aux herbes, sont utilisés non seulement en cuisine, mais aussi dans les soins de beauté de la peau.

Cueillez les pétales de fleurs odorantes (jasmin, fleur d'oranger, violette ou rose) non traitées, une fois la rosée évaporée, et laissez-les sécher à l'ombre sur une mousseline.
Mettez-les dans une bouteille et versez par-dessus du vinaigre de cidre ou de vin blanc ou rouge (selon la couleur des fleurs utilisées).
Laissez reposer pendant une dizaine de jours avant emploi, en exposant la bouteille au soleil le plus souvent possible.

Pour parfumer vos salades
Pour  ajouter un bouchon dans l'eau de votre bain.....

mercredi 28 mai 2014

Un lutrin pour vos livres de recette


Rien de plus simple...
un cintre à jupe
Une poignée de porte et hop le tour est joué !!

Tisane de queue-de-loup

Cette plante porte plusieurs autres noms : faux bouillon blanc, molène, cierge de Notre Dame, herbe de saint Fiacre.
Les fleurs et racines offrent bon nombre de vertus. On ramasse les racines au début du printemps, juste avant la floraison. Quant aux fleurs, elles se cueillent de juin à septembre, de préférence le matin, par temps ensoleillé.
Pour conserver les fleurs séchées dans une boite hermétique, prélevez seulement la corolle et les étamines, sans le calice, et faites-les sécher à l'ombre.
Attention aux graines, elles sont toxiques, à tel point que les pêcheurs les utilisent pour engourdir les poissons.

Pour une tisane expectorante, on conseille de mélanger à la queue-de-loup de la poudre de racine de tussilage, ou bien encore des racines de pensée, de réglisse et de guimauve, avec de l'anis étoilé, mais vous pouvez aussi ajoutez des fleurs de camomille et de rose trémière
La queue-de-loup est également réputée antibiotique, anti-inflammatoire, astringente, diurétique et calmante... la purge totale !!

Cueillette :
20 g de fleurs et racines de queue-de-loup

Lavez la récolte
Faites bouillir 50 cl d'eau, y laisser infuser les fleurs et racines pendant 5 min.
Filtrez le liquide de manière à éliminer les duvets de la plante.
Servez très chaud.

Pour préparer une tisane efficace contre le refroidissement, on associe à la tisane de queue-de-loup, des feuilles de plantain, d'origan et de sauge....
A consommer bien chaud évidemment !!

Le savez-vous ? La queue-de-loup est associée à bon nombre de traditions populaires.
En France, la veille de la Saint-Jean, on brûlait de grandes tiges de cette plante.
On en conservait les cendres afin de se protéger du tonnerre.
En Allemagne, les jeunes femmes suspendaient ses fleurs au-dessus de leur lit, pour vivre très longtemps.
La queue-de-loup était très prisée pour décorer les églises. On enduisait ses longues tiges de suif pour les transformer en bougies et en les allumant, on obtenait une lumière chatoyante. La plante parfumait ces lieux saints et on l'appelle encore cierge de Notre-Dame

mardi 27 mai 2014

Quelques trucs et astuces pour vos fraises

* Faites un délicieux coulis pour prolonger l'été.
Mixez vos fraises et congelez ce coulis.
Puisqu'il est nature, vous l'utiliserez à votre guise après décongélation : légèrement sucré et citronné pour accompagner un dessert, transformé en "mousse toute douce" , en sorbet ou tout simplement mélangé énergétiquement avec du fromage blanc et un peu sucré pour un dessert plus familial.

* Si vous pensez qu'une petite envie de fraises peut survenir à n'importe quelle saison, n'hésitez pas !
Rincez et équeutez 1,5 kg de fraises environ.
Mixez-en 500 g avec 100 g de sucre et le jus d'un petit citron.
Coupez le reste des fraises en 2 ou en 4 , puis recouvrez-les de coulis.
Et hop... au congélateur.
Pour les déguster, décongelez tout doucement

* Pour un dessert qui réveille les papilles, tentez cette recette originale :
Pour 6 personnes, coupez en morceaux 1 kg de fraises rincées et équeutées, ajoutez un filet de vinaigre balsamique et saupoudrez de 120 g de cassonade.
Servez frais.

lundi 26 mai 2014

Astuces pour les fraises

Avec le soleil et le printemps, revient aussi l'envie de déguster un fruit bien de chez nous, une saveur douce et sucrée qui ravit petit et grands.
Ce fruit, évidemment, c'est la fraise !


Sachez que les fraises doivent être cueillies avec leur queue, pour se conserver un peu plus longtemps et ne pas se gorger d'eau lorsque vous les laverez.
Elles sont fragiles et ne supportent pas les chocs.
Leur conservation doit se faire au frais jusqu'au moment de la consommation. cette conservation ne doit pas être trop longue (1 ou 2 jours pour profiter de toutes leurs qualités).
Si vous souhaitez rincer les fraises, faites-le avant d'enlever le pédoncule, vous éviterez ainsi de trop les imbiber d'eau, ce qui gâcherait le goûte et l'arôme. Surtout ne les placez jamais trop longtemps sous l'eau, leur saveur en souffrirait ! L'idéal est de mettre les fraises dans une passoire et de les plonger rapidement dans une bassine d'eau fraîche, avant de les égoutter.
Ne les équeutez qu'ensuite en tordant légèrement le pédoncule pou le détacher d'un coup.

***
Illustration : Jana Sigmundova
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...