BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


mardi 24 septembre 2013

Harmonie en pots de fleurs

Un peu de peinture
une jolie écriture
et vos pots de fleurs retrouveront une jolie harmonie !

Des coussins


Chemises, chemisiers dont le col ou les manches sont abîmés ?
Utilisez juste le centre, assemblez en haut et en bas,
et grâce aux boutons, 
voici de quoi les remplir de coussins...

Bougeoirs de table


S'il vous reste quelques verres d'un service dépareillé, 
voici une solution pour un centre de table

Tisane du temps jadis

La plupart des infusions, décoctions ou macérations s'inscrivent dans le registre de la pharmacopée, mais le terme de "tisane" peut aussi prendre une dimension gourmande et gastronomique. On pourra ainsi préparer des boissons savoureuses et festives, aux parfums étonnants, à déguster en fin de repas à la place du café, surtout le soir, ou dans la journée, en guise de thé avec des petits biscuits assortis.

Cette tisane à la saveur épicée et fleurie réunit quelques grains de poivre et de clous de girofle concassés, des amandes séchées et pilées, un demi-bâton de cannelle et des boutons de rose séchés.
Faites infuser 1 cuillerée à soupe de ce mélange pendant 10 minutes dans une tisanière.

Une légende tenace

On raconte que le mot "sarriette" viendrait du nom des satyres, mi-hommes, mi-boucs, car on prêtait à cette plante des vertus aphrodisiaques.
Au XVe siècle, on la mélangeait dans des breuvages à base de vin, de miel et de poivre pour "enflammer les sens d'ardeurs immodérées"

Atténuer les rayures d'une vitre

Pour atténuer les éraflures sur le carreau d'une fenêtre ou sur une table de verre, couvrez-les de dentifrice blanchissant (plus abrasif).
Polissez ensuite vigoureusement le verre avec un chiffon sec pendant 2 bonnes minutes.

Les bois de chauffage

Toutes les essences de bois ne donnent pas la même chaleur lorsqu'elles se consument.
Les meilleurs bois de chauffage sont, dan l'ordre de leur pouvoir calorifique : le charme, le chêne, le frêne, l'érable, le bouleau, l'orme et le hêtre.
le bois doit être bien sec ; l'idéal est de brûler uniquement du bois coupé depuis au moins un an ou deux.
Les bois de chauffage à éviter :
Le marronnier est considéré comme le plus mauvais, car presque incombustible ; il y a aussi tous les résineux qui encrassent les conduits de cheminée ; les bois couverts de champignons qui donnent de mauvaises odeurs et les bois de récupération qui peuvent générer des émanations toxiques.

Attention aux couleurs

Aujourd'hui, les installations électriques sont soumises à des règles strictes.
Pour les fils par exemple, ceux utilisés pour la phase doivent être rouges, marron ou noirs ; ils seront bleu pour le neutre et jaune et vert pour la terre.
Malheureusement, ces règles ne sont valables que pour des habitations récentes.
Dans les vieilles maisons, on ne peut pas se fier aux couleurs. des fils et avant toute intervention, il faut déterminer la nature des fils rencontrés.
Deux fils reliés à une lampe montés sur douille permettent de repérer le passage du courant.

Gelée de pomme acidulée

C'est une recette qui permet d’utiliser trognons, pépins et pelures de pommes, lorsque vous préparez par exemple des compotes ou des tartes : au lieu d'être tout simplement jetés, ces déchets fournissent la matière première d'une délicieuse gelée, d'une couleur d'autant plus séduisante que vous aurez choisi des pommes à peau bien rouge.

Réunissez dans un faitout 2 kg d'épluchures de pommes rouges, le jus de 1 gros citron jaune (ou vert) et 1,5 litre d'eau environ (l'eau doit juste affleurer le contenu).
Faites cuire à découvert sur feu modéré pendant 30 minutes sans remuer.
Versez le contenu du faitout dans une grande passoire tapissée d'un torchon fin bien propre et placée au-dessus d'une terrine.
Laissez le jus s'écouler sans presser ni remuer de 6 à 7 heures.
Versez le jus obtenu dans une bassine après l'avoir pesé et ajoutez la moitié de ce poids en sucre cristallisé (800 g environ).
Portez à ébullition et laissez cuire doucement pendant 25 minutes.
Répartissez la gelée dans des pots ébouillantés et bouchez.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...