BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


vendredi 23 août 2013

Une étonnante confiture de courgettes à la menthe

Le mariage de la courgette et de la menthe, classique en plat salé, donne en version sucrée une délicieuse confiture pour les petits déjeuners de l'été.

Taillez en dès 3 kg de petites courgettes à peau fine (bien lavées et essuyées) dans une terrine.
Ajoutez le jus de 1 orange amère et le zeste finement haché de 1 citron, puis 1,8 kg de sucre cristallisé.
Mélangez, couvrez et laisez macérére pendant la nuit.
Versez le tout dans une bassine et ajoutez 1 bouquet de menthe fraiche ficelé.
Faites cuire pendant 10 minutes sur feu vif, écumez, baissez le feu et poursuivez la cuisson pendant 1 heure en écumant de temps en temps.
Retirez le bouquet de menthe cuite, incorporez 1 cuillère à soupe de menthe fraiche ciselée et 2 pincées de gingembre en poudre.
Mélangez, mettez en pots, fermez, recouvrez et laissez refroidir.

***
Étiquettes de confitures : http://lesgourmandisessucreessaleesdemax.e-monsite.com/

Sirop d'orgeat

Après avoir plongé dans de l'eau bouillante 1 kg d'amandes douces et 300 g d'amandes amères, essorez-les et écrasez-les.
Ajoutez ensuite peu à peu 5 kg de sucre et 4 litres d'eau pour émulsionner l'huile qu’elles contiennent.
Exprimez le liquide avec un linge et faites chauffer à feu doux sans faire bouillir ; 1 heure après, le sirop d'orgeat est prêt.

Se débarrasser du baladin

Le baladin est un petit insecte qui grimpe le long du tronc et des branches pour s'attaquer aux noisettes, qu'il rend véreuses.
Pour l'empêcher d'atteindre les noisettes, il suffit d’entourer le tronc d'une bande de papier enduite de glu.

Conservation des prunes

Les prunes cueillies mûres ne se conservent que 2 à 3 jours à température ambiante et une dizaine de jours au réfrigérateur. mais le froid leur ôte beaucoup de goût.
nos grands-mères conservaient les prunes en les cueillant au ciseau sur l'arbre avec leur pédoncule ; elles les entouraient une à une dans du papier et les disposaient sans qu’elles se touchent dans une caissette.
Entreposées dans un local frais et aéré, les prunes se conservaient jusqu'à 2 à 3 semaines.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...