BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


mardi 23 octobre 2012

Entretien des cuirs

Pour imperméabiliser et entretenir des cuirs, que ce soient des canapés, des fauteuils, des sacs, des chaussures ou des blousons, l'huile d'olive est le produit idéal.
Étalez l'huile avec un chiffon doux puis laissez sécher.
Le lendemain, enduisez le cuir de cirage.

Panais un légume de pauvre

L'arrivée de la carotte a été fatale au panais, sa racine blanche en ayant fait rapidement le légume du pauvre.
Pourtant le panais possède bien des avantages par rapport à sa concurrente colorée.
Il est plus résistant au froid que la carotte et sa racine n'est jamais attaquée par les insectes.
Enfin, son goût est sucré et délicieux.

Une bougie dans un champ de cannelle

Une bougie n'aura pas besoin de bougeoir pour demeurer en place si on entoure son pied (grande bougie) ou l'ensemble de sa surface (petite bougie) de bâtons de cannelle.
Faites tenir les bâtons en nouant autour un brin de raphia, puis trempez la base des bâtons de cannelle dans un bain de cire blanche.

Les premiers et les derniers points

En broderie, on ne fait jamais de nœuds.
Piquez de l'envers vers l'endroit de l'ouvrage en laissant pendre les derniers centimètres de l'aiguillée.
Emprisonnez l'extrémité du fil dans les premiers points et coupez le surplus.
Pour terminer une aiguillée ou en commencer une nouvelle, passez le fil sous les 3 ou 4 points précédents.
Tout au long du travail, les points doivent rester souples pour que le tissu ne fronce pas.

Le brou de noix

La noix est composée de 3 parties : le brou qui correspond à la chair du fruit, la coque et la partie que l'on mange, appelée "cerneau".
La teinture se prépare soit avec des noix tombées de l'arbre en automne et laissées à sécher avec leur brou jusqu'au printemps suivant, soit avec des noix fraîches et leur brou vert que l'on laisse macérer dans de l'eau pendant 2 ans.
Cela donne un brou de couleur brune tirant vers le noir.
On peut aussi y ajouter des feuilles qui, elles aussi, contiennent une substance colorante.
Pour préparer la teinte, mettez les brous verts ou noirs dans un récipient allant sur le feu (mais pas en fer), comme une marmite émaillée.
Recouvrez d'eau et faites bouillir et réduire jusqu'à obtenir une couleur assez sombre.
Filtrez et mettez en bidons ou bouteilles en les bouchant bien.
Cette préparation peut se garder très longtemps.
Appliquée sur du bois, de façon plus ou moins diluée, elle donne des teintes brunes, fauves, dorées ou jaunes.

L'e-commerce à l'étranger à moindre risque

N'utilisez que des sites avec un paiement sécurisé (adresse commençant par https)
Les responsables doivent être clairement identifiés et localisés.
Attention ! Vous êtes soumis à la législation du pays en question et vous aurez donc peu de recours si vous n'êtes pas satisfait de votre achat.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...