BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


jeudi 4 octobre 2012

Ampoule brisée

Il arrive qu'une ampoule se brise dans sa douille ; il faut donc l'enlever.
Débranchez la lampe ou le fil qui l'alimente ; vérifiez que la lampe est froide ; agrippez la douille avec du papier journal en la tenant avec des gants épais ; dévissez en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Une autre méthode consiste à couper une pomme de terre en deux, puis à l'appliquer sur le bris de verre.
Dévissez alors l'ampoule sans aucun risque, le verre s'étant incrusté dans la pomme de terre.

Apprendre à son chat à utiliser la chatière

Mettez-vous du côté où vous voulez que l'animal rentre.
Entrouvrez la chatière avec le doigt pour laisser un jour, afin qu'il voit que cela peut s'ouvrir, sinon il peut croire que c'est un mur.
Agitez ensuite un sac de croquettes, et le chat passera après quelques hésitations.
S'il n'y arrive pas, enlevez les portes de la chatière pendant quelques jours afin qu'il s'habitue à passer, puis remettez-les.

Installer une chatière

Une chatière se pose le plus bas possible dans la porte.
Idéalement, le haut de la chatière doit se situer à 5 cm au-dessus de l'épaule de l'animal.
Découpez dans la porte un rectangle correspondant au gabarit de la chatière.
Plaquez les deux parties de la chatière, le long d ela découpe, et ce des deux côtés de la porte.
Utilisez des vis de fixation pour réunir et renforcer en même temps la chatière à la porte.
En dernier lieu, mettez les portes de la chatière en suivant les indications, puis vérifiez et entraînez les chats à passer

Sus au salpêtre

Lorsque les murs se couvrent de salpêtre, il est important de l'éliminer pour éviter que l'humidité pénètre dans la maison.
Pour s'en débarrasser, après avoir passé une brosse de chiendent sur les parties atteintes, appliquez au pinceau plusieurs couches d'un mélange fait d'huile de lin et d’essence de térébenthine, à raison de 3 parts d'huile pour 1 part d'essence.

Aimanter vos tournevis

Lorsqu'il faut visser dans des endroits difficiles, en hauteur ou derrière des éléments, il n'est pas pratique de maintenir la vis face au tournevis.
Lors de vissages difficiles ou avec des vis toutes petites, celles-ci ont tendance à se dérober avant de s'enclencher dans le support.
Pour faciliter le vissage, on peut aimanter la pointe des tournevis pour que les vis viennent naturellement s'y coller.
Pour cela, il suffit de poser durant une nuit entière la pointe de ses tournevis sur un aimant : ils aimanteront ensuite tout objet métallique pendant des mois.

Le chicle

Le sapotillier est un arbre toujours vert (Achras sapota) qui pousse à l'état sauvage dans les forêts de Saint-Domingue.
Aujourd'hui cultivé au Cameroun, à Java et en Inde, il fournit aux hommes deux aliments.
Le premier est très célèbre : c'est en effet du latex qui s'écoule de son tronc que l'on extrait le "chicle", base de la fabrication du chewing-gum.
Le second est son fruit, la sapotille, qui se conserve difficilement, mais est considéré comme l'un des meilleurs fruits tropicaux.
Il se consomme d'ailleurs comme un bonbon car sa chair a la consistance d'un sorbet au léger goût de caramel, d'autant plus intense que le fruit est mûr.
La sapotille sent le muguet et le jasmin.
Un autre arbre fournit également la base des chewing-gums : le jelutong (Dyera costulata) des forêts de Sumatra et de Bornéo
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...