BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


lundi 27 août 2012

Salades de carottes à l'orange

Très rafraichissante et parfaite avant un plat épicé.
Pelez et râpez grossièrement 500 g de carottes dans un saladier.
Ajoutez 3 grosses oranges pelées à vif et coupées en petits dés, leur jus et celui de 1 citron, 2 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger, quelques pincées de sucre en poudre et de cannelle, 4 cuillerées à soupe d'huile d'olive et une douzaine d'olives noires dénoyautées.

Contre les cloques du pêcher

Si votre pêcher a ses feuilles roulées, et que l'on appelle "cloques" c'est qu'il est envahi d'insectes;
Pour cela, suspendez dans des filets (d'oignons ou de pomme de terre), des coquilles d’œufs !
Renouvelez souvent les coquilles et vous verrez votre pêcher resplendir à nouveau !

Des pantalons qui glissent

Rien de plus énervant que des pantalons qui glissent de la barre des cintres sur lesquels ils reposent.
Pour éviter ce désagrément, maintenez le cintre dans l'entrejambe du pantalon, passez la jambe gauche à cheval sur la barre, puis la jambe droite par-dessus.
Le pantalon ainsi positionné ne chute plus.

Origan ou marjolaine ?

Origanum signifie littéralement "ornement" ou "éclat de la montagne", et la légende rapporte que, Aphrodite, déesse de l'amour, trouvant cette herbe au fond de la mer, la transporta au sommet d'une montagne pour la rapprocher du soleil.
De là naquit la coutume de planter de l'origan sur les tombes pour que les morts connaissent une vie heureuse dans l'au-delà.
Il existe souvent une confusion entre l'origan, plante sauvage, et la marjolaine, plante cultivée, mais, dans le langage courant, les deux mots sont synonymes.

Une glace à la réglisse

Pour 4 personnes
Faites bouillir 4 bâtons de réglisse dans 25 cl d'eau jusqu'à réduction de moitié (pendant 30 minutes).
Filtrez le jus obtenu, ajoutez-le dans 60 cl de lait et faites bouillir.
Versez le tout sur 5 jaunes d’œufs battus avec 60 g de sucre en poudre.
Faites chauffer en remuant pour faire épaissir sans laisser bouillir.
Faites refroidir en posant la casserole dans de l'eau froide.
Versez dans une sorbetière et faites prendre en glace.

La "fleur de thym"

Ingrédient souvent cité, et utilisé, par les cuisiniers, la fleur de thym s'obtient facilement en enfermant des brins de thym dans un torchon que l'on écrase ensuite avec le plat d'un couteau : on retire les branches, qui n'ont aucun intérêt culinaire, et il ne reste alors que la "fleur de thym"; c'est-à-dire, en réalité, les feuilles, que l'on conserve bien au sec dans un bocal et que l'on peut utiliser comme du sel.
Les véritables fleurs de thym, botaniquement parlant, ont un parfum moins fort que ses feuilles, mais sont également comestibles.
En revanche, si l'on veut profiter pleinement de l'arôme pénétrant du thym, on prendra soin de cueillir les feuilles avant la floraison.

Penser à mettre en bocaux

Sitôt cueilli, le cerfeuil perd rapidement de son arôme, mais il existe un moyen de le conserver : le cueillir bien frais, le laver et le laisser sécher à l'ombre, puis l'enfermer dans un bocal hermétique.
Il suffira de le tremper dans un verre d'eau pour lui redonner tout son attrait.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...