BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


jeudi 12 avril 2012

Pommes rôties au miel de pommier

Lavez et essuyez 6 pommes reinettes.
Évidez-les et remplissez-les avec un mélange de 60 g de beurre malaxé avec 2 cuillerées à soupe d'amandes effilées, 1 cuillerée à soupe de cannelle moulue et 1 cuillerée à café de curry doux.
Rangez les pommes dans un plat à gratin.
Versez 10 cl de jus de pamplemousse autour puis nappez avec 125 g de miel de pommier.
Faites rôtir au four à 200 ° C pendant 30 minutes.
Servez-les nappées du jus de cuisson.

Recette de moutarde au raifort

Mélangez 4 cuillerées à soupe de farine de moutarde avec 4 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre jusqu'à obtention d'une pâte bien homogène.
Mélangez par ailleurs 4 cuillerées à soupe de sucre, 2 cuillerées à soupe d'huile de maïs et quelques pincées de sel fin.
Mélangez les deux préparations et incorporez-leur 2 cuillerées à soupe de raifort râpé en battant vivement.
Mettez en pots et conservez au frais.

Très agréable en hiver avec des poissons rôtis ou grillés, cette sauce chaude est également délicieuse avec des brocolis cuits à l'anglaise ou des œufs pochés dressés sur des grains de maïs revenus au beurre.

Une campanule comestible

Autrefois, au potager, on cultivait beaucoup la raiponce, une petite campanule à racines comestibles.
Cette plante est difficile à se procurer chez les grainetiers, mais on peut la trouver en lisière de anciens potagers, souvent le long des talus, où elle s'est acclimatée après avoir été abandonnée par les jardiniers.
Récupérez ses minuscules graines (25 000 pèsent moins de 1 g) et déposez-les sur du sable humide en le recouvrant d'une fine couche de terreau.
Semées en mars-avril, on pourra récolter les racines l'hiver de l’année suivante.
Dégustez la racine crue, elle a un goût sucré rappelant la noisette.

La tisane de genièvre

Elle est essentiellement diurétique et antiseptique. Elle est également bénéfique en cas de règles insuffisantes.

Concassez une quarantaine de baies de genièvre séchées dans un bocal.
Versez par-dessus 75 cl d'eau bouillante.
Couvrez t laissez infuser pendant 15 minutes.
Filtrez et buvez cette tisane trois fois par jour.

Prudence sur le lin

L'huile de lin qu'utilisent les peintres ne doit, en aucune façon, être utilisée à des fins médicinales.
Par ailleurs, quand on prépare une infusion de graines, il est vivement recommandé de bien la filtrer pour ne pas avaler de graines, lesquelles pourraient provoquer une occlusion intestinale.
Enfin, les personnes qui souffrent d'un mauvais fonctionnement de la thyroïde doivent renoncer au lin, dont l'un des effets secondaires est de favoriser le goitre.

Question de coquetterie et de toilette

Que faut-il faire, me disent mes nièces, quand on a le malheur d'avoir la peu du visage luisante et grasse.
Mon dieu ! mes chères petites, il faut tonifier la peau et en resserrer les tissus avec des lotions à l'eau de rose additionnée de quelques gouttes de benjoin en teinture ou d'une poignée de borax.
Passez le lotion avec un tampon d'ouate sans faire ruisseler le liquide sur le visage, on ne doit pas essuyer mais laisser sécher librement.

Puisque nous parlons de l'entretien de la peau du visage, une bonne formule pour finir, qui vous sera précieuse pour éviter les rides précoces.
Lotionnez les parties ridées, avec 1g sulfate d'alumine, 50 g de lait d'amande, 150 g d'eau de fleur d’oranger.
Laissez sécher puis si votre peau a une tendance à devenir sèche, employez quelques frictions à la benzine.

***
Relevé dans l'Est Républicain d'il y a 100 ans, durant la semaine du 26 mars au 1er avril 1911 !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...