BIENVENUE

Voici pour vous quelques conseils judicieux en tous domaines, pour allier pratique et mieux-vivre.
Si vous aussi, vous avez vous des trucs à nous faire partager,
écrivez-nous et nous entreposerons vos messages dans ce blog
.
De même, visitez souvent un sujet car il se peut qu'au fur et à mesure de nos découvertes,
nous le complétions !


mardi 23 octobre 2012

Entretien des cuirs

Pour imperméabiliser et entretenir des cuirs, que ce soient des canapés, des fauteuils, des sacs, des chaussures ou des blousons, l'huile d'olive est le produit idéal.
Étalez l'huile avec un chiffon doux puis laissez sécher.
Le lendemain, enduisez le cuir de cirage.

Panais un légume de pauvre

L'arrivée de la carotte a été fatale au panais, sa racine blanche en ayant fait rapidement le légume du pauvre.
Pourtant le panais possède bien des avantages par rapport à sa concurrente colorée.
Il est plus résistant au froid que la carotte et sa racine n'est jamais attaquée par les insectes.
Enfin, son goût est sucré et délicieux.

Une bougie dans un champ de cannelle

Une bougie n'aura pas besoin de bougeoir pour demeurer en place si on entoure son pied (grande bougie) ou l'ensemble de sa surface (petite bougie) de bâtons de cannelle.
Faites tenir les bâtons en nouant autour un brin de raphia, puis trempez la base des bâtons de cannelle dans un bain de cire blanche.

Les premiers et les derniers points

En broderie, on ne fait jamais de nœuds.
Piquez de l'envers vers l'endroit de l'ouvrage en laissant pendre les derniers centimètres de l'aiguillée.
Emprisonnez l'extrémité du fil dans les premiers points et coupez le surplus.
Pour terminer une aiguillée ou en commencer une nouvelle, passez le fil sous les 3 ou 4 points précédents.
Tout au long du travail, les points doivent rester souples pour que le tissu ne fronce pas.

Le brou de noix

La noix est composée de 3 parties : le brou qui correspond à la chair du fruit, la coque et la partie que l'on mange, appelée "cerneau".
La teinture se prépare soit avec des noix tombées de l'arbre en automne et laissées à sécher avec leur brou jusqu'au printemps suivant, soit avec des noix fraîches et leur brou vert que l'on laisse macérer dans de l'eau pendant 2 ans.
Cela donne un brou de couleur brune tirant vers le noir.
On peut aussi y ajouter des feuilles qui, elles aussi, contiennent une substance colorante.
Pour préparer la teinte, mettez les brous verts ou noirs dans un récipient allant sur le feu (mais pas en fer), comme une marmite émaillée.
Recouvrez d'eau et faites bouillir et réduire jusqu'à obtenir une couleur assez sombre.
Filtrez et mettez en bidons ou bouteilles en les bouchant bien.
Cette préparation peut se garder très longtemps.
Appliquée sur du bois, de façon plus ou moins diluée, elle donne des teintes brunes, fauves, dorées ou jaunes.

L'e-commerce à l'étranger à moindre risque

N'utilisez que des sites avec un paiement sécurisé (adresse commençant par https)
Les responsables doivent être clairement identifiés et localisés.
Attention ! Vous êtes soumis à la législation du pays en question et vous aurez donc peu de recours si vous n'êtes pas satisfait de votre achat.

lundi 22 octobre 2012

Taches de thé

On élimine ces taches sur du bois à l'aide d'un chiffon imbibé d'eau et d'ammoniaque (1 cuillerée à soupe d'ammoniaque pour 5 cuillerées d'eau).
On peut aussi poncer doucement avec un peu de bicarbonate de soude.

Violettes cristallisées maison

Dans tout le Sud-Ouest, au printemps, on partait en famille cueillir des violettes. L'occasion de préparer de délicieuses gourmandises maison.

Coupez les pédoncules.
Mettez 600 g de sucre à fondre dans 25 cl d'eau.
Lorsque le sirop commence à bouillir, retirez-le du feu et laissez tiédir.
Jetez-y les violettes (une trentaine environ).
Laissez-les ainsi une nuit entière.
Le lendemain, chauffez à nouveau le sirop, puis sortez délicatement les violettes et déposez-les sur un tamis.
Une fois bien égouttées, roulez-les dans du sucre glace.

La fleur de l'Empire

Si le lis est l'emblème de la royauté, la violette est celui de l'Empire.
La culture de cette fleur faillit bien disparaître après la Restauration où des champs entiers de violettes furent arrachés.
Napoléon III rétablit la situation, l'impératrice Eugénie étant même nommée  "Dame protectrice de la société d'horticulture de Toulouse".
Une seconde menace allait ensuite frapper Toulouse et sa fleur, le terrible hiver de 1956 détruisant la quasi-totalité des plantations de violettes.

Mais pourquoi Toulouse, la ville rose est en fait la ville de la violette ?
Cette fleur symbole de la modestie est devenue son emblème grâce ses fleurs cristallisées.
Les violettes utilisées pour faire ces confiseries ne sont pas les mêmes que celles qui poussent naturellement dans les sous-bois.
La violette de Toulouse a des fleurs doubles.
Pour devenir la célèbre spécialité de Toulouse, les fleurs, dégagées de leur pédoncule, sont roulées dans le sucre glace après avoir été trempées dan un sirop de sucre.

Boissons chaudes et grogs

C'est contre la toux et les affections de la gorge que le miel a toujours eu bonne presse.
Différentes formules de la pharmacopée rurale recommandent un mélange de jus de betterave et de miel contre les extinctions de voix, du suc d'aloès au miel contre les pharyngites, une tisane de plantain au miel contre la grippe ou la tisane de sauge au miel contre la grippe.
Mais ces remèdes ne sauraient faire oublier le grog dans sa formule la plus élémentaire : rhum, miel et eau bien mélangés, le tout bu très chaud.
Les proportions sont variables selon les utilisateurs, mais la recette la plus courante consiste à verser 20 cl d'eau vraiment bouillante dans une grande tasse sur 2 cuillerées à soupe de miel et d'ajouter en remuant pour faire fondre 2 cuillerées à soupe de rhum ou de cognac.

Lui apprendre la propreté

Dès l'âge de 6 semaines, on peut apprendre à son chien à être propre.
Les méthodes violentes, comme lui plonger le nez dans ses excréments ou le frapper, sont totalement à proscrire.
Naturellement, le chiot va vouloir se soulager sur ses déjections précédentes ; on peut alors se servir d'une serpillère imbibée de son urine, que l'on placera à un endroit fixe, en nettoyant bien tous les autres lieux où il s'est déjà oublié, pour ne laisser comme odeur que celle de la serpillère.
Lorsque le chiot commencera à repérer l'odeur de son urine, il ira faire ses besoins dessus.
On le félicitera.
Petit à petit, on déplacera la serpillère vers la porte, puis à l'extérieur.
Le chien comprendra vite qu'il doit se soulager dehors.

Petite anecdote personnelle : Alors que notre chiot cherchait à faire ses besoins, nous le menions directement sur un journal plié à même le sol ! Le chiot savait alors, par la suite aller faire ses besoins sur le journal que nous changions après chaque déjection.
Toutefois, les premières fois où nous laissions le chien découvrir le jardin, il rentrait précipitamment dans la maison pour se soulager sur le journal !

Désactiver le correcteur automatique de son smartphone

On envoie parfois des SMS bizarres, certains mots ayant été remplacés arbitrairement par le correcteur automatique !
Pour éviter ce désagrément, désactivez celui-ci : avec un iPhone, ouvrez le menu Réglages et avec un Android, allez sur Paramètres.
Puis ouvrez Général, Clavier et décochez la case correction automatique.
Ce qui en vous empêchera pas de vous relire !

vendredi 19 octobre 2012

Tremper la soupe

A l'origine, la soupe était une tranche de pain sur laquelle on versait du bouillon, du vin ou une sauce, d'où l'expression ancienne "tremper la soupe".
On disait même d'ailleurs "tailler" un soupe, c'est-à-dire une tranche de pain.
Pendant longtemps, la soupe a constitué le plat unique du dîner.
Et le nombre de locutions familières qui emploient ce mot traduit sa popularité : de "cracher dans la soupe", à "servir la soupe" en passant par le "gros plein de soupe" et "venir comme un cheveu sur la soupe"....

Les trompettes-de-la-mort

D'un brun presque noir ou gris foncé, les trompettes-de-la-mort sont des craterelles qui se cuisinent comme les girolles.
Elles portent aussi le nom de cornes d'abondance ou de truffes du pauvre.
Si la cueillette est abondante, faites-les sécher : elles parfumeront un potage, une farce ou un jus de rôti.

Shampooing pour cheveux très secs

Ce shampooing très simple à réaliser fera merveille sur les cheveux naturellement secs, permanentés, frisés ou desséchés par le soleil. Pour renforcer la bonne odeur de la noix de coco, il est possible d'ajouter 6 ou 7 gouttes d'extrait aromatique.

Ingrédients :
- 1 cuillerée à café de sel fin
- 15 cl d'eau distillée
- 15 cl de shampooing neutre
- 1,5 cuillerée à soupe d'huile de coco
- 10 g de beurre de karité.

Dans un bol, faites dissoudre le sel dans l'eau distillée.
Versez le shampooing neutre et remuez.
Faites fondre au bain-marie le beurre de karité.
Une fois le beurre fondu, ajoutez l'huile de coco et mélangez.
Versez les deux phases dans une bouteille et secouez.
Agitez le shampooing avant chaque utilisation.

Bain pour les pieds endoloris

Le bain de pied apaise, détend et assouplit la peau. Il permet à la fois de réparer les pieds abîmés par les ampoules ou la cerne et de prévenir ces petits maux. La recette incorpore de la lavande, aux propriétés relaxantes, et de l'arnica, aux vertus antispasmodiques et antidouleur.

Ingrédients :
- 3 cuillerées à soupe d'huile d'arnica ;
- 15 gouttes d'huile essentielle de lavande
- 8 gouttes d'huile essentielle d'armoise

Mélangez tous les ingrédients.
Remplissez une bassine d'eau tiède et versez-y le mélange d'huiles.
Plongez les pieds dans la bassine et laissez-les pendant 5 minutes.

La poudre de coriandre

Les graines de coriandre réduites en poudre ont une saveur citronnée assez douce et rafraîchissante.
On s'en sert en particulier dans les mélanges de poudres de curry et dans les sauces ou les ragoûts de vinde comme les tajines.
On peut acheter cette épice directement sous forme de poudre, mais il est préférable de se procurer des graines de coriandre, de les faire griller légèrement au four ou dans une petite poêle et de les piler soi-même dans un mortier.

Entretenir les papiers abrasifs

Avec le temps, les papiers abrasifs s'encrassent, surtout lorsqu'ils ont été passés sur de la peinture.
Pour les nettoyer, il suffit de les faire tremper une nuit dans de l'essence puis de les rincer et de les faire sécher à plat.

mercredi 17 octobre 2012

Confitures de genièvre


Une gourmandise insolite qui peut accompagner aussi bien les viandes froides que les fromages à pâte cuite

Jetez des baies mûres dans une bassine et couvrez d'eau.
Faites bouillir pendant 1 heure, puis écrasez les fruits et passez-les au tamis.
Pesez le jus filtré et ajoutez 700 g de sucre par litre de jus.
Poursuivez la cuisson jusqu'à la formation de mousse.
Écumez et mettez en pots.

***
Étiquette chez Max

mercredi 10 octobre 2012

Laisser en terre

L'hiver approchant, rares sont les légumes encore présent au potager.
Les carottes sont, avec les poireaux, ceux qui résistent le mieux au froid.
En recouvrant les planches de carottes de paille, on peut laisser les racines en pleine terre, même lorsqu'il gèle.
Si le froid s'intensifie, on peut recouvrir la plantation par un monticule de sable

Lotion équilibrante au vinaigre de cidre

Faites chauffer 50 cl d'eau sans la porter à ébullition ; diluez-y 3 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre.
Utilisez la lotion en dernière eau de rinçage après le shampooing, laissez poser de 1 à 2 minutes puis donnez un dernier jet d'eau froide.
Riche en minéraux, vitamines et acide acétique, le vinaigre de cidre est un excellent désinfectant qui s’utilise pour rééquilibrer le cuir chevelu et embellir les cheveux : il régule les cheveux gras et secs, élimine les pellicules et laisse une chevelure douce et brillante.

Lotion contour de songles au cassis et au basilic

Versez dans un bol 1 cuillerée à soupe de lait et diluez-y 8 gouttes d'huile essentielle de citron.
Ajoutez 2 cuillerées à soupe d'eau florale de cassis, 1 cuillerée à soupe d'eau de basilic et 1 cuillerée à café de gel d'aloe vera.
 Mélangez bien la préparation et mettez en flacon.
Cette lotion se conserve de 3 à 4 jours au réfrigérateur.
Elle nourrit et hydrate les cuticules et s'applique autour des ongles par petits massages circulaires.

Vinaigre à la menthe

Ce vinaigre apportera à votre cuisine une touche unique avec un léger piquant qui est bien à lui. Utilisez-le pour assaisonner vos salades, taboulé ou tout autre plat à votre convenance. Il pourra calmer les indigestions, flatulences voire les aigreurs d’estomac.

Cueillez des branches de menthe fraîche, lavez-les et séchez-les.
Plongez-les dans une casserole d'eau, portez à ébullition et retirez du feu.
Laissez refroidir, puis introduisez les feuilles de menthe 5 par 5 dans des bouteilles.
Versez du vinaigre de vin blanc ou rouge non parfumé par-dessus à l'aide d'un entonnoir.
Bouchez hermétiquement et laissez les bouteilles exposées au soleil pendant 2 semaines pour que le vinaigre absorbe bien tout le parfum de la menthe.

Des parfums et des arômes

On appelle "cordial", une boisson très parfumée et aromatique à laquelle on prêtait jadis le pouvoir de stimuler le fonctionnement du cœur, d'où son nom, que l'on peut également traduire par "remontant" ou "tonique".
Le mot "liqueur" désigne une boisson sucrée et aromatisée, toujours à base d'alcool ou d’eau-de-vie ; certaines sont apéritives, d'autres digestives ; on les appelle aussi des "crèmes" à cause de leur consistance onctueuse.
Quant au "nectar", breuvage des dieux antiques qui leur conférait l'immortalité, c'est une boisson à base de jus ou de purée de fruits, d'eau et de sucre, toujours très parfumée.

Conserver des cèpes

Si l'on a la chance de faire une bonne récolte de bolets et de cèpes, il existe plusieurs méthodes éprouvées pour les conserver. Il faut d'abord les nettoyer, de préférence sans les laver, et couper la base des pieds terreux.

Dans l'huile :
Nettoyés, ébouillantés dans une solution mi-eau, mi-vinaigre, bien égouttés, mis en bocaux et recouverts d'huile d'olive (qu'il s'agisse de petits cèpes ou de cèpes en morceaux).

Dans la graisse d'oie :
Nettoyés, puis chauffés dans un peu de graisse, égouttés, agrémentés de sauge, d'ail et de thym, couverts de graisse fondue et cuits doucement pendant 1 h 30 ; mis en bocaux en retirant les aromates, recouverts de graisse et mis à refroidir.

vendredi 5 octobre 2012

Décoller les étiquettes

Le plus souvent, les matériaux et objets vendus dans les magasins comportent une étiquette de prix qu'il est difficile d'enlever sans laisser des résidus de colle.
Pour supprimer ces restes, il suffit de badigeonner l'étiquette d'huile végétale avec un pinceau, en évitant de déborder.
Attendez patiemment que l'huile pénètre jusqu'à la colle et l’étiquette pourra être facilement retirée.

Mastic d'ail

Écrasez une bonne quantité de gousses d'ail épluchées que l'on presse dans un torchon de manière à en exprimer le suc.
Mélangez le suc à une pincée de plâtre en poudre très fine.
Le mastic obtenu permet de coller des verres dans un cadre de métal comme les verres de lunettes et de montres : c'est une excellente colle naturelle

Enlever de la rouille sur du carrelage

Déposez du jus de citron pur directement sur la rouille.
Saupoudrez de sel fin.
Laissez agir une heure.
Passez une éponge : la rouille a disparu.
Si les taches sont très importantes ou anciennes, frottez la rouille avec de l'acide chlorhydrique dilué, puis rincez.
Évitez de passer sur les joints, car l'acide risque de les dissoudre.

Assainir les tapisseries

Les tentures murales se couvrent avec le temps d'un multitude de parasites : puces, larves de mouches, toiles d’araignées, etc.
Il est important de les nettoyer régulièrement.
Dans les campagnes, il était d'usage de les décrocher et de les plonger dans un bain d'absinthe, puis de les faire sécher au soleil.
Si les tentures étaient très infectées, elles étaient ensuite saupoudrées de naphtaline et enfermées pendant une journée dans un drap.
Avant de les reposer, on passait sur le tissu une éponge imbibée d'un peu d'ammoniaque pour raviver les couleurs

Fissures dans la fonte

Les micro-fissures dans la fonte d'un apapreil de chauffage, poêle ou cuisinière, peuvent se réparer en les bouchant avec une pâte faite d'un mélange de limaille de fer et de silicate de soude.
Laissez sécher.
Au premier feu, la pâte rougit, fond et colmate la fissure.

Vieillir du chêne neuf

Avec une brosse à papier peint, passez de l’ammoniaque sur le bois, le chêne prend un aspect marron foncé.
Une fois sec, faites de que l'on appelle un chaux-lait, c'est-à-dire 2 verres de chaux blanche pour 10 litres d'eau, et badigeonnez le bois de ce mélange avec la brosse utilisée pour l'ammoniaque.
L'effet est surprenant : le bois semble avoir vieilli.

jeudi 4 octobre 2012

Ampoule brisée

Il arrive qu'une ampoule se brise dans sa douille ; il faut donc l'enlever.
Débranchez la lampe ou le fil qui l'alimente ; vérifiez que la lampe est froide ; agrippez la douille avec du papier journal en la tenant avec des gants épais ; dévissez en tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Une autre méthode consiste à couper une pomme de terre en deux, puis à l'appliquer sur le bris de verre.
Dévissez alors l'ampoule sans aucun risque, le verre s'étant incrusté dans la pomme de terre.

Apprendre à son chat à utiliser la chatière

Mettez-vous du côté où vous voulez que l'animal rentre.
Entrouvrez la chatière avec le doigt pour laisser un jour, afin qu'il voit que cela peut s'ouvrir, sinon il peut croire que c'est un mur.
Agitez ensuite un sac de croquettes, et le chat passera après quelques hésitations.
S'il n'y arrive pas, enlevez les portes de la chatière pendant quelques jours afin qu'il s'habitue à passer, puis remettez-les.

Installer une chatière

Une chatière se pose le plus bas possible dans la porte.
Idéalement, le haut de la chatière doit se situer à 5 cm au-dessus de l'épaule de l'animal.
Découpez dans la porte un rectangle correspondant au gabarit de la chatière.
Plaquez les deux parties de la chatière, le long d ela découpe, et ce des deux côtés de la porte.
Utilisez des vis de fixation pour réunir et renforcer en même temps la chatière à la porte.
En dernier lieu, mettez les portes de la chatière en suivant les indications, puis vérifiez et entraînez les chats à passer

Sus au salpêtre

Lorsque les murs se couvrent de salpêtre, il est important de l'éliminer pour éviter que l'humidité pénètre dans la maison.
Pour s'en débarrasser, après avoir passé une brosse de chiendent sur les parties atteintes, appliquez au pinceau plusieurs couches d'un mélange fait d'huile de lin et d’essence de térébenthine, à raison de 3 parts d'huile pour 1 part d'essence.

Aimanter vos tournevis

Lorsqu'il faut visser dans des endroits difficiles, en hauteur ou derrière des éléments, il n'est pas pratique de maintenir la vis face au tournevis.
Lors de vissages difficiles ou avec des vis toutes petites, celles-ci ont tendance à se dérober avant de s'enclencher dans le support.
Pour faciliter le vissage, on peut aimanter la pointe des tournevis pour que les vis viennent naturellement s'y coller.
Pour cela, il suffit de poser durant une nuit entière la pointe de ses tournevis sur un aimant : ils aimanteront ensuite tout objet métallique pendant des mois.

Le chicle

Le sapotillier est un arbre toujours vert (Achras sapota) qui pousse à l'état sauvage dans les forêts de Saint-Domingue.
Aujourd'hui cultivé au Cameroun, à Java et en Inde, il fournit aux hommes deux aliments.
Le premier est très célèbre : c'est en effet du latex qui s'écoule de son tronc que l'on extrait le "chicle", base de la fabrication du chewing-gum.
Le second est son fruit, la sapotille, qui se conserve difficilement, mais est considéré comme l'un des meilleurs fruits tropicaux.
Il se consomme d'ailleurs comme un bonbon car sa chair a la consistance d'un sorbet au léger goût de caramel, d'autant plus intense que le fruit est mûr.
La sapotille sent le muguet et le jasmin.
Un autre arbre fournit également la base des chewing-gums : le jelutong (Dyera costulata) des forêts de Sumatra et de Bornéo
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...